7 attitudes gagnantes quand on veut en avoir plein la vue dans ses sorties de plein air

il y a 25 jours

Ah, si j’avais su qu’il y avait une plage, j’aurais apporté mon maillot…

Si j’avais su qu’il y avait une si belle piste cyclable, j’aurais apporté mon vélo…

Si j’avais su qu’il ni avait pas de restaurants à proximité, je me serais fait un lunch…

Si…

Il t’est surement déjà arrivé de te rendre sur un site de plein air et de rester sur ta fin parce que tu ne n’étais pas assez renseigné sur les choses à faire et à voir.

Parce que la planète est généreuse de nature et que tu ne veux rien manquer, il peut être pertinent de te renseigner sur les caractéristiques du décor que tu t’apprêtes à visiter.

En plus d’ajouter du piquant à chacune de tes sorties, avoir une idée des attraits et des commodités permet d’éviter les déceptions.

Après tout, tu fais parfois beaucoup de chemin pour vivre tes aventures, pourquoi ne mettrais-tu pas toutes les chances de ton côté pour faire de chacune de tes sorties une  expérience épique ?

Dans le texte qui suit, tu trouveras des conseils que tu pourras utiliser pour multiplier le facteur WOW de chacune de tes sorties en plein air.

1.       Être flexible

Toute planification efficace doit posséder une dose de flexibilité. Simplement parce que tes humeurs changent et que tu ne veux pas vivre la même expérience à chaque fois que tu te retrouves en nature, tu dois d’abord te poser cette question simple : Qu’est-ce que j’ai envie de vivre et de voir aujourd’hui ?

Tu ne porteras pas ton attention sur les mêmes choses si tu te sens prêts à escalader l’Everest que si la perspective de traverser la rue à pieds te fait pousser des boutons, mais il est aussi possible que ton état d’esprit change au courant de ton séjour. L’enthousiasme est assurément la plus belle des maladies humaine !

Tu dois aussi considérer la durée du séjour, le temps dont tu disposes et le budget que tu es prêts à mettre pour bonifier ton expérience.

Fais pas comme les touristes qui débarquent au Canada et qui pensent pouvoir voir le Château Frontenac, les chutes Niagara et les Rocheuses dans la même fin de semaine. Parfois, il est plus indiqué de voir moins et faire mieux que d’essayer de tous voir en même temps.

Point de vue budget, il n’est pas toujours nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour rendre ton expérience épique, mais si tu es prêt investir un peu dans ton expérience, cela te donnera toujours plus d’options. Par exemple, si tu n’as pas assez de place pour emporter ton kayak, mais qu’ils en louent sur place, cela te permettra de faire plus en transportant moins.

On peut s’informer sur la majorité des points d’attractions intéressants d’un site, mais y’a aussi une variable inconnue qui a le pouvoir de transformer complétement ton expérience.

Le meilleur truc pour avoir l’impression de profiter d’un site tout en restant confortable avec l’aspect financier et d’établir un budget dans lequel on ajoute une casse « imprévus.

Il faut donc que tu restes ouvert à modifier ton planning pour suivre ton instinct. Établis tes priorités, mais reste flexible.

2.      Savoir déterminer le potentiel « fun » d’un site

Pour évaluer le potentiel plaisir d’un site, il suffit souvent de savoir si celui-ci propose une expérience qui ne se retrouve pas ailleurs. Cela peut consister en des activités inusitées, des points de vue renommés ou des attractions qui ont un caractère unique.

Si ton thermomètre d’excitation reste sous zéro quand tu parcours le site web du site, il est fort à parier que l’expérience sur le terrain ne sera pas plus excitante que le service funéraire d’un oncle que t’as jamais connu.

Bon ok, la nature quelque part, c’est toujours beau et on finit souvent par offrir des activités qui se ressemblent d’un site à l’autre, mais chaque endroit se démarque par une attraction susceptible de te faire vivre quelque chose de différent.

Le monde est si vaste, c’est impossible que tu arrives à tout voir, mais tu peux au moins choisir ce que tu désires voir en premier.

Aujourd’hui, pour évaluer la qualité d’une expérience, les gens vont aussi se fier aux commentaires et témoignages de ceux qui ont déjà vécu l’expérience d’un site. Juste un bémol à ce sujet. Il faut prendre le temps lire et relativiser l’importance de commentaires que l’on trouve sur un site internet. Voici quelques conseils pour bien t’y retrouver :

-          Prendre en considération la notation générale. Elle est souvent un meilleur indicatif que les commentaires individuels.

-          Est-ce que la personne qui a mis une note de 1 sur 10, ou celle qui a mis 10 sur 10  me ressemble, comment attribuer de la crédibilité à une note « extrême » ? Il faut toujours relativiser les notations en fonction du type de personne qui fait un commentaire.

-          Sur quel site ce commentaire apparaît-il ? Si tu contentes du site de l’entreprise où tu prévois de te rendre, il est fort possible que ces avis ne soient pas objectifs (le gestionnaire du site peut trier les commentaires et présenter seulement ceux qui sont le plus avantageux).

-          Les forums et les pages de groupes d’amateurs de plein air restent des sources fiables pour évaluer le potentiel d’un site. Entre gens passionnés, les commentaires sont souvent plus authentiques, mais aussi plus constructifs, car l’expérience permet de relativiser les choses.

3.      Établir les points forts de l’activité choisie

C’est bien beau décider de faire une randonnée et de savoir que l’on choisit le sentier le plus populaire, mais il faut aussi avoir une idée pourquoi. Ce que la majorité veut, ce n’est pas nécessairement faire un choix en fonction de tes besoins.

C’est pourquoi  il est important de poser des questions sur ce qu’il y a à voir sur le sentier au lieu de choisir par défaut les plus populaires. Voici quelques questions que tu peux poser pour faire le tour de la question :

Y’a-t-il des falaises ? Un cours d’eau ? Des chutes ? Un lac, une plage ou un endroit où faire trempette ? Y’a-t-il un refuge en route, un point de vue sur un sommet ? Ce sommet que tu veux conquérir est-il facile à atteindre ? Le point de vue au sommet est-il obstrué par des arbres, qu’est-ce qu’on peut voir autour ? Peut-on y camper ?

S’assurer de l’accessibilité de ce qu’il y a d’intéressant à voir et en faire une priorité est une des meilleures façons de ne pas être déçu.

4.      Savoir détecter les « plus » cachés

Les plus belles randonnées sont souvent celles où l’on fait des rencontres imprévues.

Si tu es un amateur d’animaux sauvages et que tu jubiles quand tu en croises un par hasard, il est fort à parier que tu ne prendras pas le sentier le plus fréquenté. Renseigne-toi sur leurs habitudes.

Plein d’autres activités comme : l’observation des oiseaux ou des plantes sauvages, la cueillette de fruits, de noix, la découverte d’un champ de fleurs ou de blé agité par le vent, la présence de sites historiques, archéologiques, de fermes et de restos à proximité, une aire de pique-nique située dans un site enchanteur, sont des facteurs qui peuvent aussi contribuer à bonifier ton expérience.

Savoir détecter les plus cachés, c’est aussi relié à ta capacité de prévoir ton itinéraire en fonction des commodités. Cela peut te paraître secondaire de savoir que le stationnement se trouve à 2 km de l’aire de pique-nique la plus proche, mais si tu as passé 7 heures à préparer ton lunch gastronomique 7 services, il est possible que cela influence la façon dont tu vas apprécier ton expérience.

Même chose pour les toilettes, l’eau courante, l’emplacement des refuges ou aires de repos, la proximité d’une plage, les endroits où tu peux camper, la possibilité de participer à une activité ponctuelle, tout ça peut influencer la qualité de ton expérience.

C’est pour cette raison qu’il peut être pertinent d’en tenir compte pour établir tes priorités.

5.      Être équipé pour en avoir plein la vue

Les plaisirs des yeux sont grandement amplifiés quand on se donne les moyens de pouvoir admirer en toutes circonstances ce qu’on est venu voir. Imagine que tu rendes observer les phoques et qu’ils se trouvent à plusieurs centaines de mètres de toi. Bon plan pour que tes enfants s’intéressent davantage aux mottons verts dans leur nez qu’à ces petits mottons gris qui recouvrent les roches.

À ce sujet, il est important d’avoir avec toi en tout temps une paire de jumelles ou un appareil photo avec zoom pour admirer la faune. Un carnet de dessin peut aussi constituer un item intéressant à transporter pour développer ton côté artistique, ou encore des lunettes d’observation astronomique pour profiter d’une nuit sans nuage.

Profiter des beautés de la nature,  c’est aussi trouver une façon de lui rendre hommage en toutes circonstances

6.      Sortir de sa zone de confort

Parfois, il suffit d’un petit élan de folie pour vivre les expériences les plus enrichissantes de ta vie. Il faut allez au-delà de l’inconfort pour atteindre l’exceptionnel. Oui, c’est froid se baigner sous l’eau d’une chute, mais c’est carrément grisant comme sensation.

Se pousser un peu pour atteindre un sommet un peu plus difficile, mais qui offre une vue spectaculaire, braver sa peur pour traverser en kayak des rapides particulièrement agités, aller outre son inconfort pour ramper dans la terre afin d’explorer une caverne, descendre un sentier tortueux en vélo de montagne, randonner sous la pluie pour observer les escargots et les amphibiens, sont autant d’activités qui témoignent d’un sens de l’aventure qui campent bien l’esprit des activités en plein air.

Parfois, la meilleure façon d’apprécier la beauté des paysages qui se trouvent devant nous est de faire quelque chose d’extraordinaire qui nous donne l’impression d’en faire partie.

Quand on se dépasse, on vit toujours des expériences enrichissantes et significatives.

7.      Partager le plaisir

Être accompagné pour partager ce qui nous passionne est possiblement l’action qui nous apportera le plus de satisfaction dans toutes les activités que nous pratiquons en plein air. Le bonheur n’a de sens que s’il peut se partager.

Pour être réelle, la joie doit pouvoir trouver ancrage dans le regard de ceux qui nous sont chers. Que ce soit avec ta moitié, tes amis, ton frère, ta sœur tes parents ou tes enfants, rien de mieux qu’un moment d’émotions intenses pour forger des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans les mémoires.

Les enfants possèdent cette facilité de s’émerveiller avec eux. Cultiver cette propension naturelle en eux contribue à nourrir leur curiosité et entretenir leur spontanéité. Pour une fois, laisse ta fierté de côte et laisse-toi guider par leur sens naturel de l’émerveillement, tu seras surpris de ce qu’ils pourront d’apprendre.

Après tout, la vraie beauté est dans les yeux de celui ou celle qui regarde.

Sources :

https://www.ledevoir.com

https://www.narcity.com/

https://vifamagazine.ca/

https://www.bonjourquebec.com/

https://www.quebec-cite.com/