Ajouter du tranchant à ses sorties en forêt : Comment choisir le couteau parfait

il y a 27 jours

Ce n’est pas un hasard si un des premiers outils que l’Homme a construit se déploie comme une prolongation de sa main.

Premier intermédiaire entre le corps de l’homme et le monde matériel qu’il cherche à modifier, le couteau est encore aujourd’hui, un outil essentiel pour celui qui aspire à passer un bout de temps en nature.

Si le couteau moderne rempli plus ou moins les mêmes fonctions que les premiers silex,  il faut avouer que la technologie et la popularité du plein air font en sorte que l’offre est si vaste, qu’il peut être difficile de s’y retrouver.

Dans le texte qui suit, tu trouveras des petits conseils susceptibles d’aiguiser tes réflexes de consommateur averti pour l’achat du couteau parfait pour toi.

Première main

Ce qui est clair pour la plupart des amateurs de plein-air, c’est qu’ils veulent voyager léger. En ce sens apporter un seul outil qui peut faire plusieurs choses est un grand avantage.

C’est entre autre ce qui explique cette vague de couteaux suisses qui a envahit le marché du plein air.  Mais attention ! Ça peut paraitre très pratique d’avoir en sa possession, des ciseaux, une lime à ongles, des têtes de tournevis et un tire-bouchon…jusqu’à ce qu’on ait à se servir de ses outils.

Alors on réalise bien vite leurs limitations, la manipulation de ses nombreux outils est parfois hasardeuse. Le couteau suisse n’est pas un exemple de confort non plus. C’est aussi un compromis à faire sur la taille de la lame, qui est pourtant l’outil le plus utilisé dans l’assemblage.

Cet exemple illustre bien à quel point il est important de se poser des questions sur ses besoins avant d’acheter la première chose qui nous vient à l’esprit.

Que veux-tu en faire ?

Il est évident que ton but premier n’est pas de dépecer un animal ou d’avoir à te défendre contre ours quand tu pars en randonnée ou en camping,  mais quand tu considères des expéditions de plusieurs jours ou des excursions de survie, tu dois penser dans ta préparation à toutes les éventualités.

En ce sens tes besoins peuvent évoluer très vite, tu dois prendre cette réalité en considération quand tu penses à l’achat d’un couteau.

Un couteau peut t’être utilise pour plusieurs choses. Que ce soit pour préparer de la nourriture, pour couper une corde, tailler des branches ou travailler le bois, partir un feu, percer, et même faire de réparations sur ton équipement, tout cela un bon couteau peut d’aider à le faire.

Le bon choix sera guidé par ton expérience et tes besoins présents et futurs, mais aussi ton budget.

Composantes et caractéristiques

À la base, un couteau peut paraître un outil relativement simple, composé d’un manche qui sert à la préhension et d’une lame qui permet de couper. Mais en réalité, une foule de caractéristiques peuvent influencer tes choix.

Lame fixe

Particulièrement utile pour les tâches de survie, le travail du bois et aussi très efficace en cousine, les couteaux à lame fixes sont plus agréables à manipuler. L’outil est toutefois plus lourd, tout en devant se transporter dans un étui qui ajoute du volume à ton bagage. Tu y trouveras plus d’utilité dans les expéditions ou les longues randonnées.

Les lames fixes peuvent être beaucoup plus longues que les lames pliables, certaines peuvent faire jusqu’à 30 centimètres, ce qui peut être un avantage pour certains amateurs de plein air qui doivent se construire un abri ou chasser par exemple.

Par mesure de sécurité, pense au fait que des gardes sur le manche d’un couteau à lame fixe sont les meilleures mesures pour empêcher que tes doigts glissent inopinément sur la lame.

Le couteau à lame fixe est peut être plus durable, mais il n’est pas infaillible. Le point le plus sensible de ce type de couteau se situe entre le manche et la lame (pour t’aider avec tes mots-croisés, ce point d’équilibre se nomme la mitre). C’est pourquoi les couteaux à lame fixe les plus durables sont faits en un seul morceau.

La lame pliable ou rétractable

Deux avantages principaux sont associés aux lames pliables ou rétractables : le transport et la protection de la lame.

Pour des raisons évidentes, le fait de pouvoir, rétracter ou plier la lame dans le manche de son outil permet de sauver de l’espace dans son bagage. On peut aisément glisser l’outil dans sa poche de vêtement ou tout autre endroit où il sera à portée de main.

Le fait que la lame ne soit pas déployée la protège de l’usure. Pour éviter les blessures, sois juste certain qu’il est muni d’un système de verrouillage efficace.

Les lames pliables ou rétractables ne dépassent pas souvent 15 cm, elles sont aussi en général moins épaisses que les lames fixes.

Composition, forme et grandeur de la lame

L’acier de carbone est plus durable et reste affûté plus longtemps que l’inox, mais aura tendance à moins bien vieillir s’il n’est pas adéquatement entretenu.

L’inox ne rouillera pas, même si tu le négliges,  mais il est moins résistant que l’acier, donc moins fiable.

La forme  et la longueur de la lame peut aussi influencer son efficacité selon ce que tu décides d’en faire. La pointe tombante est la plus populaire, car elle est la plus polyvalente. L’épaisseur de la lame est aussi un facteur qui influence son poids et son efficacité, mais aussi sa durabilité.

Par exemple, si tu veux préparer un feu et que tu ne veux pas avoir à trainer de hache, tu choisiras une lame plus longue et plus épaisse. Mais tu risques de trouver ce couteau moins pratique pour la préparation de nourriture.

Une lame polyvalente se situe entre 10 et 15 cm.

Le manche

Ce que l’on recherche pour le manche est le confort avant tout. De plastic (plus léger, moins couteux),  de caoutchouc (plus confortable), de bois (plus esthétique), ou même d’aluminium (plus durable), ils ont tous des avantages et des inconvénients.

Le manche de certain couteau a été conçu pour servir de marteau. Il peut t’être utile pour aménager ton campement et te permettant d’enfoncer efficacement les piquets de ta tente par exemple. Mais ne te fais pas d’illusion, tu auras beaucoup de difficultés à réaliser les rénos sur ta maison avec cet outil.

À toi de voir ce qui est prioritaire en fonction de tes besoins. Sache aussi qu’il existe des couteaux pour droitiers, pour gauchers et des couteaux ambidextres. La différence est souvent subtile, c’est pourquoi je t’encourage à te renseigner auprès d’un conseiller compétent avant d’acheter.

Le couteau multifonction

Le couteau multifonction est plus lourd mais offre beaucoup d’avantages. Le manche devient un coffre à outils qui te permettra de faire des réparations sur certains types d’équipements comme ton vélo ou une embarcation flottante, ou même de partir un feu et d’autres tâches pratiques.

Les plus les plus utiles

Un couteau peut comporter beaucoup d’outils dans un manche. Si certains peuvent s’avérer inefficaces ou inutiles d’autres deviennent rapidement indispensables. C’est notamment le cas de l’allume-feu. Pouvoir partir un feu n’importe où sans voir à se soucier de transporter autre chose que son couteau facilite l’organisation de toutes tes sorties. Sois juste certain que celui-ci n’est pas seulement un gadget et qu’il remplit correctement cette fonction.

Avoir accès à un outil d’affûtage intégré est aussi un avantage de taille, car pouvoir garder sa lame toujours au meilleure de ses capacités, en plus d’enrayer les frustrations, réduit le risque de blessures. En effet, les accidents surviennent souvent quand on force inutilement parce que ton couteau ne coupe pas.

Certaines lames comportent un tranchant dentelé qui facilite le sciage ou le découpage d’objets plus lourds. Cela peut s’avérer fort utile si l’outil est de qualité et qu’il est efficace dans cette fonction, Sinon cela réduit son efficacité dans certaines tâches.

Oublie les encoches prévues pour décapsuler les bouteilles, cela ne fait que réduire la durabilité et l’efficacité de la lame. Cela ne sert pas assez souvent pour être un critère prédominant.

Show me the money

Le prix que tu veux y mettes se détermine en fonction de tes besoins.

Si tu es surtout un adepte de randonnée occasionnel et que tu ne prévois pas faire de longues randonnées, d’expéditions  ou de survie, tu pourrais te satisfaire d’un couteau d’entré de gamme dont les prix se situent entre 50 $ à 75 $. Tu trouveras dans cette catégorie de prix surtout des lames en inox. Fais surtout attention aux accessoires.  Dans cette gamme de prix, ils sont souvent plus esthétiques que vraiment efficaces.

Entre 75 $ et 150 $, tu trouveras une panoplie de couteaux de gammes intermédiaires qui seront un peu mieux soignés esthétiquement et qui offriront une meilleure qualité de lame. Tu y trouveras des lames taillées dans différentes qualités d’aciers et d’alliages. Le confort du manche y est aussi habituellement supérieur. La taille de l’outil et la qualité des accessoires peut aussi influencer le prix.

Au-delà de 150 $, tu commenceras à trouver des couteaux artisanaux qui sont taillés pour la vie.  En plus de leur durabilité, ils sont en général mieux équilibrés ce qui les rend plus facile à manipuler.  Leur confort est aussi souvent supérieur.

En terminant, la provenance et le prestige de la marque peuvent aussi être des facteurs qui vont influencer le prix.

En conclusion

Le couteau parfait n’existe pas ! En fait, il existe en fonction de sa capacité à répondre à tes besoins du moment.

S’il est avisé de prévoir en fonction de l’avenir, il l’est encore plus de savoir établir ses priorités. Il y a des critères  qui ne mentent jamais. Tu ne te tromperas pas en investissant dans la qualité, mais si d’un autre côté tu dois manger du beurre de peanuts pendant des mois pour pouvoir te payer un couteau su a coche, il est fort possible que tu aies de grosses attentes envers ton outil et que tu finisses par regretter ton achat.

Parce qu’au bout du compte, ce qui importe est de continuer à avoir du plaisir à aller jouer dehors. Ton couteau est un ami avec qui tu partages la route que tu as tracé. Il te rend la vie plus facile, il sera toujours là pour toi. Il faut juste que tu sois à l’écoute de tes besoins pour le choisir judicieusement.

Sources:

https://www.espaces.ca

https://selectos.eu/meilleurs-couteaux-survie/

https://www.armees.com/couteau-de-survie/