Comment trouver un sentier de randonnée ÉPIQUE?


La randonnée est l'une des activités sportives préférées de nombreux voyageurs pour diverses raisons. D'une part, elle est facile à réaliser, bien qu'elle donne la possibilité de le faire à différents niveaux de difficulté. C'est une activité qui peut se faire en compagnie, qui vous permet de profiter du plein air et, surtout, qui vous donne la possibilité de découvrir un nouveau parcours nature à chaque sortie.

Nous rassemblons ici quelques recommandations que vous pouvez suivre lors de vos randonnées pour profiter de l'expérience et éviter les problèmes.

Ce que vous devez savoir si vous commencez à faire de la randonnée

Courte ou longue route, quelle est la différence ?

Certains experts affirment qu'un sentier devient "long" lorsqu'il atteint des distances de plus de 50 km, bien que certains randonneurs expérimentés considèrent cette distance comme une courte marche. D'autres pensent que l'idéal est de couvrir des centaines de kilomètres sur plusieurs mois.

L'important est que, que le trajet soit court ou long, vous vous sentiez bien, fort et satisfait d'avoir atteint l'objectif que vous vous êtes fixé et que votre santé mentale et physique en bénéficie.

Faut-il être un athlète expérimenté pour se lancer dans la randonnée?

Pas du tout. Idéalement, vous devriez être un marcheur régulier avant de commencer à marcher. Cependant, le plus important pour pratiquer cette activité est d'avoir un esprit fort et ouvert, une volonté solide et une nature flexible pour affronter les niveaux de difficultés différents (hauteur, dénivelé) et être résistant pour assumer le temps pour parcourir votre sentier.

Très souvent, on voit des randonneurs d'âge moyen ou retraités, voire des personnes âgées. Ils se trouvent souvent à un carrefour de la vie, à la recherche de nouveaux défis, de nouvelles réponses, avides de changement et de nouvelles expériences. Les randonneurs qui, par exemple, effectuent une randonnée de plus de 600 km ont une chose en commun : ils voulaient vraiment le faire.

Alors si vous avez cette motivation, allez-y, commencez dès maintenant !

Préparez-vous à être loin de chez vous pendant un certain temps

Si vous avez pris la décision et que votre esprit a cet objectif, vous pouvez chercher des voies classiques, bien connues. Trouvez des personnes dans votre situation (par exemple dans des groupes Facebook, sur le web, dans des centres touristique, sur des applications mobile) qui ont les mêmes objectifs que vous, des personnes qui vous accompagneront et vous encourageront pendant le voyage. Certains itinéraires  de sentier peuvent durer plusieurs mois, d'autres seront plus courts, tout dépend de vos objectifs et de vos désirs, du temps que vous disposez, le niveau de difficulté (hauteur, dénivelé) et le temps pour vous rendre au sentier.

Les sentiers de grande distance avec des dénivelés offrent des expériences inoubliables, des défis et de nouveaux endroits à explorer. Ils peuvent changer votre vie.

Planifiez votre itinéraire avant de quitter votre domicile

Faites-le avec soin

Vous pouvez en fait consacrer plus de temps à la planification qu'à la route. Vous devriez commencer à faire des recherches et à planifier votre itinéraire peut-être un an à l'avance afin de ne négliger aucun détail.

Vérifiez les permis que vous devez collecter (selon la région ou le pays que vous choisissez) et économisez suffisamment d'argent pour couvrir tous vos besoins.

Recherchez des cartes, des informations sur les sentiers, regarder les photos, aller voir le site officiel, vous pouvez aussi demander plus d'information sur des groupes Facebook de randonnée ou contact le centre d'information du sentier que vous souhaitez parcourir. La plupart des randonnées longue distance les plus populaires sont bien balisées et très fréquentées, de sorte que vous pouvez facilement trouver les informations.

Si vous le souhaitez, vous pouvez emporter une boussole ou un GPS et faire imprimer les guides et cartes des sentiers.

Faites une liste des bagages que vous emporterez avec vous pour votre aventure. Mais en général, n'oubliez pas d'inclure :

-       Un sac à dos confortable et spacieux (avec un peu de chance, vous l'avez déjà essayé).

-       Un sac de couchage léger et chaud.

-       Vêtements de trekking.

-       Une alimentation appropriée pour éviter la faim et une nutrition adéquate.

-       Tente légère, résistante et étanche.

-       Hydratation suffisante ; l'eau est idéale.

-       Evaluez très bien le poids que vous voulez et pouvez porter. De nombreux randonneurs utilisent du matériel léger ou ultraléger ; ils ne transportent que des choses essentielles et dorment dans des toiles ou des hamacs au lieu de tentes.

-       Si vous avez des doutes, vous pouvez consulter des informations et des blogs sur Internet où ils vous donneront de nombreux détails sur les articles indispensables dans votre sac à dos.

Est-il préférable de partir en randonnée seul, avec un ami ou de faire partie d'un groupe ?

Ceux qui, apparemment, parcourent seuls les longs sentiers les plus populaires ne le font généralement pas seul. Une merveilleuse scène sociale se développe sur ces sentiers ; une sous-culture, pour ainsi dire. L'expérience de rencontrer des personnes nouvelles et intéressantes, de créer des amitiés, des liens de solidarité et de compagnie tout en vivant des moments d'adversité et de joie, sera très fréquente dans ces sentiers. Donc si vous y allez "seul", vous ne serez jamais vraiment seul.

Maintenant, si vous envisagez de partir en voyage avec des amis, des parents ou votre conjoint, pensez-y. Soyez très conscient et réaliste quant à savoir si votre relation avec cette personne ou votre groupe d'amis est suffisamment solide pour résister aux épreuves et aux tribulations qui risquent de se produire sur le sentier pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Si vous décidez de partir avec quelqu'un, le long voyage sera une raison de succès ou aussi une raison de distance. Ce sera un espace pour apprendre à se connaître vraiment et voir toutes les réactions aux défis inattendus, aux longues journées de marche et aux longues nuits dans des endroits inconnus.

Aurez-vous des problèmes pour faire de la marche à pied sur de longues distances ?

Tout dépend de la façon dont vous l'envisagez et de la planification que vous avez faite. Cela dépend également de votre volonté d'affronter le temps, de votre niveau d'endurance, de l'équipement dont vous disposez et de votre attitude.

Avec ces considérations, pensez que de nombreux longs sentiers traversent les villes avec des services médicaux et tous les autres conforts de la civilisation. Vous pouvez toujours y faire une pause et passer quelques nuits à l'hôtel. De plus, dans certains sentiers, il existe un réseau de quelque chose comme des "anges du chemin", des personnes qui peuvent vous aider, vous conseiller, couvrir certains de vos besoins et même vous offrir des "bonbons" pour récupérer votre énergie.

Comment vous préparer avant de partir ?

Pendant la période précédant la marche (simultanée à la planification de la marche), vous pouvez vous entraîner en permanence pour maintenir le rythme. Il doit être bien orienté, discipliné et avoir des objectifs de marche clairs qui peuvent être atteints quotidiennement afin que vous puissiez vous y habituer. Assurez-vous que vous pouvez faire cet entraînement avec votre randonneur derrière vous pour mesurer votre résistance et le poids que vous pouvez porter sur le sentier.

Autres conseils de base pour pratiquer

·      Préparation de l'itinéraire

Bien que cela puisse sembler très évident, le plus important avant de faire un trekking est de bien s'informer sur les conditions de l'itinéraire du sentier. Nous devons savoir très bien où commence et où finit l'itinéraire, combien de kilomètres nous allons parcourir et combien de temps cela va prendre, quel est le niveau de difficulté de l'itinéraire et s'il est en bon état tout au long de son parcours. Il n'est pas conseillé d'entreprendre un itinéraire sans que tous ces facteurs soient clairs.

·      Les informations météorologiques

En plus de connaître les conditions générales du territoire par lequel nous allons transiter, il est très important de savoir si le temps sera de notre côté. Il y a des conditions météorologiques qui empêchent la randonnée et d'autres qui, bien qu'elles la rendent difficile, pourront être sauvées si nous prenons les mesures appropriées en termes d'équipement. Assurons-nous que la marche ne sera pas entravée par le manque de visibilité causé par un brouillard dense ou des pluies torrentielles, de même qu'il faut faire attention aux températures élevées.

·      Chaussures et vêtements de randonnée

Pas n'importe quelles chaussures de trekking. Et non seulement nous devons éviter les talons ou les chaussures par pure logique, mais aussi les chaussures à semelles fines seront très inconfortables pour nous. L'idéal est d'avoir des chaussures adaptées à la montagne, avec une semelle épaisse, qui soutient la cheville et qui est imperméable. Les entorses et les dérapages de la cheville sont les accidents les plus fréquents lors des randonnées. De même, les vêtements doivent être adéquats, il faut porter des vêtements confortables qui permettent de bien se déplacer et vous devez être préparé avec un peu de chaleur au cas où un changement de temps vous surprendrait.

·      Carte et itinéraire

Bien que nous nous soyons informés sur l'itinéraire précédemment, il est également recommandé de prendre une carte pour s'orienter. Le téléphone portable et le GPS peuvent faire le travail, mais attention à ne pas se fier à un appareil électronique, car vous risquez de manquer de batterie. Le papier ne nous fait jamais défaut. Il peut également être utile de regarder les panneaux de signalisation et même de les photographier pour s'y référer ultérieurement.


À lire ensuite

Comment débuter la randonnée ?

Je ne suis pas capable de marcher longtemps, alors comment puis-je commencer ? La meilleure façon de se mettre en forme pour la randonnée pédestre est de se rendre sur les sentiers de randonnée. Si vous commencez pour la première fois, vous ne voulez pas simplement sauter sur le chemin le plus difficile et finir par détester la randonnée.

Comment choisir un sentier ?

Pour bien choisir votre randonnée, vous devez dans un premier temps établi  vos objectifs, penser à ce que vous avez envie de voir et de vivre, être conscient du  temps dont vous disposez et prendre en compte la saison. Dans un second temps vous devez évaluer l’équipement dont vous disposes et décidé si vous voyager seul ou accompagné, et en fin vous devez partager votre expérience.